Bougies

En savoir plus

PRECAUTION d’EMPLOI
Jouer avec le feu n’est pas un jeu ! Cela peut être dangereux.
Si tu es mineur tu dois impérativement être accompagné d’un adulte.

Bougie ou chandelle, quelle différence?

La « chandelle » désigne une tige de suif ou de résine entourant une mèche utilisée pour l’éclairage. La « bougie » quant à elle est un bâtonnet cylindrique de cire ou de stéarine entourant une mèche et fournissant une flamme qui éclaire. La différence entre chandelle et bougie provient essentiellement de sa composition. Le 1er terme à avoir été utilisé est celui de « chandelle » du latin « candere » : être brillant. Son utilisation remonte au 2e millénaire avant J.C en Egypte. Son combustible était généralement le suif (produit résiduel obtenu par la fonte des graisses de certaines espèces animales comme le mouton ou le bœuf et de résine). La bougie tient son origine de l’ancienne ville maritime d’Algérie Bugie appelée aujourd’hui « Béjaia ». Au moyen-âge la ville de de Bugie était un important fournisseur de cire qui devint une nouvelle composante de la chandelle. La mèche de la bougie se distinguait également, n’étant plus de chanvre mais de coton tressé. C’est donc au 14e siècle que le mot « bougie » fait son apparition dans la langue française.

De quoi sont constituées la bougie et la chandelle ?

A partir de 1823, grâce au chimiste Français Michel-Eugène Chevreuil, la bougie que l’on connaît aujourd’hui se constitue essentiellement de stéarine, extrait de graisse animale, végétale et de paraffine (distillé du pétrole). Au moyen-âge, les chandelles étaient faites de suif pour les pauvres et de cire pour les riches.

Un jeu qui en vaut la chandelle!

L’expression « brûler la chandelle par les 2 bouts » représentait le gaspillage même de la vie. « Devoir une fière chandelle à quelqu’un signifie être reconnaissant, dérivé de l’expression « devoir une chandelle à Dieu » c’est pourquoi l’on brule un cierge en son honneur. « Un jeu qui en vaut la chandelle » s’avérait être des parties de cartes ou de dés dont les gages d’argent n’équivalaient même pas le prix de la chandelle qui servait à éclairer. Pour terminer l’expression : « les économies de bouts de chandelles » vient du célèbre Voltaire, hôte du roi Frédéric de Prusse qui lui assurait une riche pension. Voltaire soufflait vite ses chandelles le soir pour pouvoir les revendre à des marchands le lendemain ! Lui qui disait : « amusez-vous de la vie, jouez avec elle et quoi que le jeu n’en vaille pas la chandelle, il n’y a pas d’autres parties à prendre ».

Bougies pas cher !

Souvent nous nous retrouvons avec des pots en verre ou des photophores vides, qui, soit prennent la poussière sur nos étagères, soit se retrouvent jetés à la poubelle (de verre bien sur ;)). Pourtant, donner une seconde vie à ces jolis pots est un véritable jeu d’enfant !

Focus sur la création de bougies maison, en cire ou en paraffine

Vous aurez besoin donc d’un récipient en verre vide, d’une ficelle longue en coton, de cire ou de paraffine et si vous le désirez de quoi décorer votre pot (paillettes, colle liquide, ruban adhésif etc.).

  • Etape n°1 : Faire fondre au bain-marie votre cire ou votre paraffine
  • Etape n°2 : Mettre la cire ou la paraffine liquide dans le récipient, tout en transvasant le liquide en maintenant la ficelle de coton au centre (un bout doit dépasser pour la mèche). ASTUCE : des baguettes chinoises que vous scotchez aux 2 extrémités pour placer la mèche et la faire pendre au centre du pot peuvent aider.
  • Etape n°3 : Laisser sécher pour faire durcir le tout à l’air libre
  • Etape n°4 : Décorer le pot (paillettes, stickers, ruban adhésif etc.).

Allumez, le tour est joué !

Bougie originale, naturelle et écologique !

Les plus connues des bougies naturelles maison sont faites dans le récipient de l’orange ou du pamplemousse! Il vous suffit de récupérer une des 2 parties de la peau (vide) en prenant soin de la décoller à l’aide de votre doigt ou avec le manche d’une petite cuillère pour ne pas l’arracher, ainsi que de bien récupérer sa racine intérieure qui vous servira de mèche. Faites couler de l’huile (n’importe laquelle) dans votre récipient de peau d’orange en imbibant bien la racine, laissez un bout de la racine hors de l’huile pour ensuite l’allumer. Voilà votre bougie naturelle est faite!

Bougie éternelle, bougie flottante : vieux principe de la lampe à huile !

Prenez n’importe quel support en verre (ou des récipients naturels tels que poivrons, citrouilles, ananas etc.) suffisamment grand, pour faire une grosse bougie et pour y ajouter de l’huile (n’importe laquelle même avec de l’huile rance cela fonctionne, pas de risque d’odeur). Découpez un rond en plastique plat (comme le fond d’une bouteille en plastique) que l’on appelle « flotteur » et qui vous permettra de réaliser votre bougie flottante. Faites un petit trou au milieu de votre flotteur en y intégrant un morceau de papier (WC) que vous entortillez comme une mèche, placez là dans le trou de votre flotteur. Posez ensuite votre flotteur dans votre récipient qui contient l’huile, laissez la mèche s’imbiber d’huile. Votre bougie est prête à l’emploi ! Si vous n’êtes pas très bricoleur vous pouvez également trouver des flotteurs prêt-à-l’emploi en vente en ligne.

Bougie personnalisée

Pour une bougie de couleur, ajouter du sirop, encre de stylos, peinture, épices ou colorants alimentaires. Pour une ambiance zen et décontractée, ajouter quelques gouttes d’huiles essentielles pour en faire une bougie parfumée. Vous pouvez également mettre dans le récipient de la bougie flottante, des petites décorations (coquillages, galets, fleurs, perles, guirlande, paillettes etc.) Si la mèche de votre bougie flottante fume, réduisez sa taille en la coupant. Une mèche sert pour environ 10 heures (surveillez bien que le récipient soit rempli d’huile afin de préserver une jolie flamme). Si vous avez des enfants et par sécurité, vous pouvez également trouver des bougies éternelles en LED.

Allumez le feu… !

Comme vous avez pu le remarquer, la bougie fait partie de notre histoire. Servant à éclairer dans le passé, elles nous accompagnent jusqu’à nos jours dans nos foyers. Qu’elles soient en cire, flottantes, en LED, dans des supports naturels ou des photophores décorés, les bougies contribuent à décorer et à créer un lieu de bien-être, de relaxation et de recueillement.

Voici les 2 résultats